Palmarès Orange vous donne des ailes | Orange

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

Palmarès Orange vous donne des ailes
Adapt
Adapt
Adapt (NU)
O.Chiu & K.Mavrohannas & T.St Hilaire & A.Ng & C.Watt-Adss

Adapt est un service de sauvegarde en ligne qui permet à vos informations d'être combinées dans un espace personnel du Cloud et adaptées pour une utilisation dans différentes situations, peu importe l'endroit ou le moment.

Ces données peuvent ensuite être utilisées par n'importe quel logiciel ou périphérique autorisé par l'utilisateur, pour que ces derniers puissent vous rapporter vos données sous une forme appropriée ou en créer de nouvelles sur mesure en fonction de l'utilisateur.

A double tour
A double tour
A double tour (Strate)
S.Thanapalasingam & S.Cappe

La « clé » est un film plastique très fin qui se colle sur n’importe quel doigt. On utilise la technologie de « l’electronic skin », qui agit ainsi comme une « seconde peau » pour l’utilisateur. Elle permet de sauvegarder toutes les données du Cloud, mais sans y avoir accès, c’est en quelque sorte un disque dur sans port USB. C’est également comme une seconde empreinte.

Cette seconde peau ne cache pas nos empreintes mais elle agit comme telle, sa forme étant unique pour chaque utilisateur, garantissant ainsi un accès personnel au Cloud.

Aeon
Aeon
Aeon (ESADSE)
M.Delacroix & C.Haumont

Prix « Concrétisation »

Que deviennent nos données après notre mort ?
Aeon, est matérialisé par un objet connecté une « branche de vie », intermédiaire entre l’utilisateur et Aeon. Agissant uniquement dans l’espace domestique, il permet de trier, via une interface, ses données en toute sécurité. Il est le prolongement de notre vie virtuel.

A la disparition, deux témoins autorisés brisent symboliquement l’objet afin de délivrer le contenu. Par ce geste simple, les données sont envoyées aux différents héritiers.

Common map
Common map
Common map (ENSCI)
T.Perrin

Common map est un outil de partage de patrimoine numérique, un outil permettant de redécouvrir quelqu’un que l’on connait en confrontant nos données.

Common map range les données du cloud dans 5 dossiers basiques: Vidéo, Audio, Image, Texte et Autre. L’application lancée, deux smartphones ou tablettes superposées font apparaître une carte qui croise les dossiers entre eux et met en relief ce que leur propriétaire partage. La carte est générée en réalité augmentée et s’explore via l’écran de mon appareil au moyen d’une interface gestuelle. En déplaçant mon téléphone, j’ai une représentation topographique du volume engendré par la confrontation de nos patrimoines. En les superposant de nouveau, j’accède à un aperçu de ces données.

Jardin
Jardin
Jardin (ENSCI)
H.Poirier

Jardin est un espace de stockage vivant, un microcosme numérique que l’on va pouvoir faire évoluer, transformer. Jardin offre une représentation en trois dimensions de mes fichiers. Jardin est un espace double et chaque dossier est constitué de deux parties : la partie émergée qui contient les données visibles par mes voisins, et la partie souterraine constituée de mes données que moi seul peut consulter.

Une fois déposées, mes données vont pouvoir être animées, transformées, augmentées, grâce à différents outils qui vont agir sur mes fichiers : Le forage permet de faire remonter à la surface des fichiers oubliés .Le tamis quant à lui offre la possibilité d’élaguer un dossier trop lourd, en analysant les fichiers de mes voisins. Enfin, la ruche permet de découvrir de nouveaux contenus en butinant dans mon entourage.

Nimbli
Nimbli
Nimbli (CPUT)
C.von Ribbeck & S.Botha & C.Raymond

Nimbli vous permet de visualiser et de gérer votre vie quotidienne à travers des LifeModes. Les LifeModes sont intuitifs et faciles à mettre en place la première fois et illustrent intuitivement une impression de votre vie numérique avec vos profils en ligne et vos applications, fichiers et médias en un seul endroit. Non seulement cela vous donne un aperçu de votre empreinte numérique, mais donne également la clarté nécessaire dans votre espace numérique trop souvent chaotique, encombré et désorganisé.

Les modes sont également entièrement personnalisables pour plus tard s’adapter à votre style de vie unique .Quelques exemples incluent « mode de travail », « CREATEmode », « FAMILYmode », « Mode de LECTURE », « CHILLmode » et « ZENmode ».

TeachMe
TeachMe
TeachMe (NU)
M.Maxwell

TeachMe est une application basée sur le networking (l'échange d'informations grâce à un réseau) et un outil d'apprentissage qui aide l'utilisateur à digérer l'immensité d'informations mises à sa disposition par Internet en lui montrant les intérêts et ressources de son réseau d'amis et de leurs contacts afin de promouvoir la connaissance à travers la conversation.

L'application vous présente également des personnes et des groupes de personnes qui partagent vos intérêts, et qui mis en commun ont des connaissances bien plus étendues qu'un seul individu. Elle vous fournit un excellent environnement pour étendre votre propre savoir et le partager avec les autres.

Time
Time
Time (NU)
M.Smith

Prix « Design for all »

Time a été conçu pour faire prendre conscience du temps passé devant les écrans et permettre aux utilisateurs d'appareils électroniques de réguler et contrôler leur temps de connexion. Time est un outil utilisé pour trouver un meilleur équilibre, en promouvant l'importance du contact humain grâce aux capacités des technologies modernes.

Time fonctionne comme une interface en arrière-plan de tous les dispositifs connectés via le Cloud. Déclenchant un système d'alarme, Time rassemble et collecte les données de consommation de ses utilisateurs sur une base journalière.

ToTm
ToTm
ToTm (Strate)
C.Paoletti & C.Zhao

TotM est un tatouage numérique : notre peau devient le support de notre représentation numérique. En matérialisant nos données numériques personnelles en un « nous numérique » tangible, TotM nous permet d’interpréter nos datas et donc d’interpréter notre vie. TotM est composé de nanotechnologies (d’un ensemble de capteurs et d’une surface numérique) sur notre peau. TotM représente notre carnet de santé de demain.

Range ton cloud
Range ton cloud
Range ton cloud (ESADSE)
S.Balvay & C.Martin

Dans ce monde immatériel d'Internet, il est difficile de rationaliser notre utilisation du Cloud. Nous proposons un outil additionnel au Cloud afin de sensibiliser l’usager à la gestion de celui-ci , en ajoutant au Cloud un outil capable d’analyser son utilisation et de réagir en cas d’excès.

En premier lieu, l’outil donne une alerte avec une réaction relevant du bug. Puis, une notification apparaît, donnant un conseil rationnel afin que l’usager déduise l’attitude à adopter pour mieux gérer son Cloud. Cet outil est activé lors d’une mauvaise gestion repérée et doit suggérer un tri régulier, naturel. Des paramètres sont adaptables selon un profil utilisateur (personnel, professionnel) pour éviter la sédimentation avec un tri régulier des datas.

Reminiscence
Reminiscence
Reminiscence (ESADSE)
L.Medjoub

Reminiscence apporte une nouvelle densité émotionnelle à nos photos numériques. Le dispositif de prise de vue utilisé (appareil photo, téléphone, caméra...) est doté de capteurs afin de collecter des données sensorielles à l'instant même de la prise de vue (température, rythme cardiaque, dilatation de la pupille, niveau sonore, respiration et altitude)

La photo prise est associée aux caractéristiques sensibles captées pendant la prise de vue. Les clichés sont stockés directement dans le cloud. Sur cet espace de stockage les données associées aux photos restent d’ordre privé.

VirtuReality
VirtuReality
VirtuReality (NU)
L.Dixon

VirtuReality est une application qui peut être utilisée sur les plateformes mobiles telles que les smartphones et tablettes. C'est une application qui bénéficiera aux entreprises et aux clients de l'industrie de la mode.

Les utilisateurs peuvent lancer un scanner corporel via l'application pour créer une image précise de leur corps. Les données reçues vont permettre d'établir les mensurations et la forme du corps de l'utilisateur. Elle prend également en compte des informations supplémentaires telles que la couleur des cheveux et des yeux pour obtenir une représentation virtuelle des plus réaliste.

Cloud TV
Cloud TV
Cloud TV (ESADSE)
S.Hackwill

Cloud TV fonctionne un peu comme un réseau social intime où chaque membre d’une famille étendue commente, conseille, et prévient le visionnement de contenus inadaptés.

Le système fonctionne dans le cadre d’une offre globale internet +TV. L’interface de Cloud TV se situe sur une télécommande connectée à la Livebox, cette dernière étant elle-même connectée à la télévision. Chaque membre de la famille s’identifie en rapprochant un objet personnel augmenté d’une puce RFID (porte-clefs, peluche, etc.) de la télécommande. Le principe clé de Cloud TV est que chaque personne va débloquer telle ou telle fonctionnalité selon son âge et sa maturité.

D
D
D (Strate)
B.Gracio & D.Halart & A.Pichelin

La nouvelle box d’Orange « D » servira de centre névralgique de la vie numérique au sein de la maison. Afin de naviguer au sein des différents Cloud proposés sans perte de confort, due à la dématérialisation, nous proposons d’utiliser la technologie de projection en tant que procédé de visualisation principal.

Cette box se compose donc de 5 parties. La première, la base, reliée au secteur, comporte un pico-projecteur HD. Les quatre autres satellites assemblés au-dessus de la base se composent chacun d’un pico-projecteur, fonctionnant sur batterie, rechargeable par induction une fois posé au-dessus de la base.

Data surface
Data surface
Data surface (ENSCI)
E.Bouakkaz

Data Surface, grâce à sa puce NFC, connecte nos objets de tous les jours avec le Cloud d’un simple geste. Nous pouvons déposer des fragments de notre Cloud dans des objets mémoriels.

Chaque personne à sa propre organisation, ses propres meubles, son propre environnement. En greffant Data Surface à un objet, cela permet de la connecter à notre Cloud et par conséquent de l’organiser comme on l’aurait souhaité dans le réel. Instantanément nous stockons et consultons notre Cloud à travers l’objet. Data Surface devient alors un portail vers son espace numérique lié à son environnement réel. Data Surface donne de la mémoire numérique à un objet qui possède déjà une mémoire émotionnelle.

Nauta
Nauta
Nauta (ENSCI)
C.Walligora

Lorsqu’on veut donner rapidement un renseignement à quelqu’un, quoi de plus simple que de saisir un morceau de papier quelconque sur lequel on inscrit l’information à transmettre.

Suivant ce principe, l’application Nauta, permet de faire un lien entre un papier personnalisé par des annotations et du contenu numérique présent sur le Cloud. Le morceau de papier ainsi relié devient un Naut qu’il suffit de flasher comme un flash code pour accéder aux documents dont il est le représentant physique.

Azimut
Azimut
Azimut (ENSCI)
F.Prévost

Azimut est une extension semi-publique du Cloud personnel existant, partagée avec les habitants de votre quartier ou du lieu dans lequel vous vous situez. Il a pour but d'enrichir réciproquement les lieux et les habitants par le partage de données.

Il vous suffit d'envoyer sur Azimut, à partir du Cloud, des données qui vous semblent intéressantes de partager avec votre voisinage. Azimut les mettra à disposition de votre entourage physique à votre adresse grâce à un système de réalité augmentée.

Îlots
Îlots
Îlots (ESADSE)
S.Gay & M.Germond

Îlots repose sur le réseau hot spot d'Orange. Il donne la possibilité de partager des ressenties, des opinons, des questions, sur le quartier, créant ainsi le point de départ d'un dialogue entre voisins. Pour cela l'application permettrait de rédiger et de partager des messages et de les stocker dans un hot spot. Ces messages postés seraient visibles seulement dans la zone du hot spot, zone dans laquelle on pourrait également répondre à ces messages.

Îlots créerait donc un fort rapport entre les conversations et les lieux, comme si le quartier s'exprimait.

Kazi
Kazi
Kazi (CPUT)
C.vonRibbeck & S.Botha & C.Raymond

Le concept Kazi a pour but d’être le médiateur entre les ouvriers et les employeurs.

L’ouvrier n’aura qu’à suivre des guides pas à pas afin de pouvoir créer un profil digital via un smartphone, une tablette, un pc, etc. Il pourrait alors créer une charte dans laquelle il présentera ses compétences. Ceci sera un indicateur qui permettra à l’employeur de voir si l’ouvrier est capable de faire le travail souhaité. Si l’employeur est satisfait, l’ouvrier recevra alors un message qui lui indiquera la date, l’endroit, l’heure et la nature de la tâche à accomplir. Une fois le travail accompli, l’ouvrier recevra sa paye. C’est alors à lui d’évaluer son employeur, tout comme l’employeur évaluera les compétences de l’ouvrier.

KUBB
KUBB
KUBB (ESADSE)
F.Bisiaux & J.Gillaux

KUBB un objet manifeste. Il se présente sous la forme d’un cube de béton d’un mètre, installé de façon arbitraire dans un lieu public. Il contient un disque dur interactif qui n’est pas relié à Internet. KUBB ne stocke pas les données indéfiniment. Celles-ci ont une durée de vie de 25 heures au-delà de laquelle elles sont détruites. Rendre le stockage éphémère, redonne de la valeur à l’information.

KUBB communique directement avec les utilisateurs par le biais d’une application smartphone ou tablette. Il suffit de s’en approcher pour en explorer et en modifier le contenu numérique.

Lascaux
Lascaux
Lascaux (ENSCI)
G.de Brabant

Prix « Vision »

Lascaux est l’association d’une nouvelle option de l’application Cloud disponible sur smartphone, et d’un plug-in qui s’appelle Mark.

Le rôle de l’application est de préciser et de contrôler exactement ce que l’on veut partager et conserver, tandis que Mark se charge de signaler de manière non-intrusive et de choisir des lieux discrètement. Il joue l’intermédiaire entre nos données numériques et le monde tangible qui nous entoure. Ces deux, combinés, exacerbent l’expérience de la déambulation : ils contribuent à vivre des moments plus intenses.

Plustagging
Plustagging
Plustagging (NU)
K.Green & Joshua Allsopp

Un Plustag (+exemple) est un nouveau métadonnées tag open source (méta tags) faite pour enrichir les activités de partage en ligne. Les Plustags sont enregistrés par l'application Plustagging qui utilise des algorythmes pour établir un profil en fonction de vos intérêts, ce que vous aimez ou non. Cette information est ensuite utilisée pour améliorer votre expérience du partage en ligne.

Plustagging peut être facilement implanté dans la société car le partage entre internautes est devenu une véritable culture, ils sont habitués à utiliser les méta tags comme «hashtags». Plustagging Explore permet à l'utilisateur de chercher au sein même de son cercle de connaissances (les connexions, les connexions de ses amis et leur localisation) pour des informations plus pertinentes avant de chercher dans l'immensité du web.

VIVI
VIVI
VIVI (CPUT)
C.von Ribbeck & S.Botha & C.Raymond

ViVi est un acronyme pour « la Vision Virtuelle ». Cette plate-forme du service du Cloud permet à l'utilisateur de voir une représentation en temps réel des transports publics. Chacun pourrait envoyer des informations via son smartphone sur la plateforme pour signaler les retards qu’ils ont pour atteindre le lieu d’un rendez-vous et demander s’il n’y a pas un taxi plus près de là où il se trouve.

ViVi fournirait des informations aux utilisateurs sur le temps d’attente pour l’arrivée d’un taxi. Simultanément, les chauffeurs de taxi verraient où les clients potentiels sont dispersés avec le dispositif à bord du véhicule.

Entre deux
Entre deux
Entre deux (ENSCI)
M.de la Rué

Grâce à Entre-deux, la lettre s’accompagne de pièces jointes virtuelles et prolonge son usage. Dans un rôle de médiateur, le Cloud permet la cohabitation entre le courrier postal et le mail. Il offre une expérience plus sensible et plus personnelle à chacun de ses utilisateurs.

Dans un premier temps, on écrit sa lettre sur le support choisi. On ajoute ensuite le gaufrage qui indique qu’elle contient des pièces jointes à l’aide d’ « entre-deux », un objet que l’on a constamment sur soi et qui a l’apparence d’un porte-clés. Une fois la lettre postée, on se connecte sur son Cloud. Une vue d’ensemble permet de voir tout ce qui est stocké sur notre espace de stockage. On sélectionne les données de notre choix : photos, vidéos, musiques, recettes, fichiers, documents administratif etc. Après avoir précisé qu’on souhaite partager les éléments « par courrier postal », une fenêtre apparaît pour définir des autorisations de partage.

Flame
Flame
Flame (Strate)
W.Colombo & A.Laffont

Flame est un moyen de diffuser ses données de façon ludique et confidentielle. C’est une passerelle du Cloud existant. Avec Flame, il vous sera désormais possible de partager vos données personnelles quel que soit le lieu dans lequel vous vous trouvez.

A la manière d’un rétroprojecteur de poche, Flame est un objet nomade, indépendant, et personnel. Flame est un objet d’environ huit centimètres de longueur et cinq centimètres de hauteur. Il peut donc se glisser dans un sac, dans une poche. Sa forme revisitée du logo Cloud d’aujourd’hui, est une manière, pour le consommateur, d’associer Flame au Cloud.

Kumo
Kumo
Kumo (ENSCI)
T.Nickert

Grâce au KUMO, je peux recréer ce sentiment de confort dans le monde dématérialisé du Cloud, comme une sorte de cocon qui m’entoure, comme une bulle en 3 dimensions, et en temps réel.

La tablette ou le smartphone deviennent des portes qui rendent cette bulle digitale visible et accessible et permettent à l’usager d’évoluer au sein du cloud grâce à une méthode de navigation interactive et instinctive. L’écran est une porte d’accès entre deux mondes (réel et virtuel) qu’il sépare et relie à la fois. Mes données sont liées à mes actions et mes émotions ; elles m’entourent et mettent en forme ma personnalité. En prenant une forme physique et visible, la quantité, la nature et la classification de mes données disent quelque chose de moi et dessine ma personne.

Jungle
Jungle
Jungle (CPUT)
C.von Ribbeck & S.Botha & C.Raymond

Jungle est un concept qui utilise le service du cloud comme plateforme sur laquelle les images, les vidéos, les documents et des clips vidéo peuvent être partagés s’ils sont liés à un lieu. Ce lieu serait l’endroit où cette information aurait été enregistrée. Le résultat est que l’utilisateur pourrait utiliser ces données quand il le veut. Ce serait un genre de cloud pour du stockage virtuel. Cependant, ce concept est réellement unique dû au fait qu’il incorpore un « mapping » en live.

L’utilisateur peut tracer son mouvement grâce à la date et à l’heure à laquelle le document a été enregistré. Il est donc très innovant surtout quand on évoque les touristes qui voyagent de ville en ville. Jungle a son propre écosystème afin de pouvoir s’enrichir lui-même et surtout ses utilisateurs.

Lifecapsule
Lifecapsule
Lifecapsule (ESADSE)
P.Faure & O.Mabillon

À l’image du botaniste qui récolte, ordonne et rend compte, notre projet vise à créer de nouveaux usages de capture passant par une collecte raisonnée à l’aide d’outils de prélèvement numériques dédiés et connectés à un cloud. Ces instruments proposent de capturer différemment des données numériques et imposer de nouveaux réflexes.

Ces usages ultra-spécifiques insistent sur la subjectivité, le sensible et l’intimité des données collectées et leurs capacités à révéler l’imperceptible, l’hyper détail. Sorte de punctum numérique, cette cueillette révèle des choses qui n’appartiennent qu’à soi. De même, cette boîte à outil permet de conserver dans le cloud, un ensemble de données sensorielles que l’on ne peut pas rapporter d’habitude.

Paon
Paon
Paon (ENSCI)
P.Faure & O.Mabillon

Paon permet aux passionnés et aux curieux d'appréhender différemment la faune et la flore, en photographiant la nature au quotidien, les utilisateurs participent à l'alimentation d'un cloud collectif, ils ont la responsabilité d'une base de données riche et sans cesse renouvelée.

e projet est une manière de participer facilement à l'élaboration d'une matière vivante et réutilisable, et de favoriser la découverte tout en mettant en commun des données en constante évolution. Ainsi, à travers l'application Paon, l'utilisateur prend des photos qui seront géolocalisées, analysées et triées au sein d'un cloud.

Suspension
Suspension
Suspension (ENSCI)
P.Klein

Le Cloud que je propose est mobile : il est littéralement déplacé par les vents et se constitue d’un tissu mobile d’images, de sons et de mots.

Les données qui le composent sont partagées librement par les gens qu’il survole. Leur assemblage forme peu à peu un convoi jusqu’à la saturation du Cloud qui marque leur précipitation, elles deviennent consultables pour les utilisateurs qui se trouvent dessous. Les données s’évaporent pour pouvoir pleuvoir ailleurs. Suspension prend la forme d’une application qui joue le rôle de plateforme d’envoi et de réception des données. Elle permet également de rendre visibles en réalité augmentée les nuages numériques proches, à travers l’écran de l’utilisateur lorsqu’il est orienté vers le ciel. La vitesse relative du déplacement permet aux contenus d’atteindre une charge symbolique et de dépasser l’instantané.

Travellive
Travellive
Travellive (ESADSE)
N.Planchon

Travellive facilite ces voyages en commun en proposant d’allier le co-voiturage à l’auto-stop. Travellive est une application qui permet à tous les utilisateurs de pouvoir connaître en temps réel les déplacements des conducteurs et des piétons qui le souhaitent. Il est ainsi possible de trouver dans l’instant, et non plus une semaine ou un mois à l’avance, un passager ou un conducteur. Travellive favorise les déplacements mais renforce également la convivialité de ce type de voyage.

L’application permet de communiquer des informations utiles et d’informer ainsi les autres utilisateurs sur l’état des routes, de la circulation, de proposer des itinéraires pour arriver plus rapidement à destination.

Twin schooling
Twin schooling
Twin schooling (NU)
C.Hastings

Twin Schooling (jumelage entre écoles) est une nouvelle plateforme éducative qui offre un espace numérique pour l'enseignement et qui cherche à réduire la fracture numérique entre les communautés rurales et urbaines au Kenya. Deux écoles voisines seraient associées et auraient accès à cette technologie, une école située en zone urbaine et l'autre en zone rurale. Elles seraient connectées par la plateforme Twin Schooling, un espace de partage de connaissances et d'informations.

Basée sur le modèle d’éducation des 4 C, Twin Schooling vise à développer et à mettre en évidence l'importance de “l'esprit critique, la créativité, la collaboration et l’intérêt de la communauté”.